Du Graffiti à Kaolack

(Lu en 2 minutes)
27
Par D:C Catégories: À vivre - C'est dans l'art
Le 27 décembre 2016 Rubrique: Xib'art Actu

Partager cet article par email




Saisissez le code ci dessous dans le champ texte:
captcha

© LINGUERART.COM

 

L’association Radikl Bomb Shoot (RbS Crew) vous convie à la troisième édition de la caravane de graffiti Last Wall Tour du 26 au 29 Décembre 2016 à Kaolack, Sénégal.

Fondé le 30 Mai 2012, RbS Crew est un collectif d’artistes créé le Mercredi 30 mai 2012 à Dakar. Au départ, ce fut l'idée de trois (3) membres KING MOW 504, MAD ZOO et KRAFTS. Chemin faisant ils épousèrent des dimensions plus engagées basées sur les même idéaux de justice, de respect, et d'harmonie. Aujourd’hui, RbS Crew continue à s’illustrer dans l’univers du graff avec l’arrivée de nouveaux membres (KOWSE, BEAUGRAFF, CHIMERE, DIABLOS, TRIGA, GUISO, ELMEMF, MAN INNOV,KROMAGNON, FREEMIND, SONGRAFF, AKONGA, NOUROU ZAMAN).

Fort du succès de leurs caravanes précédentes qui ont eu lieu à Thies et à Saint-Louis, les initiateurs du Last Wall Tour se déplacent cette fois ci à Kaolack et comptent y poursuivre les différents objectifs qui ont caractérisés les éditions précédentes :

- Délocaliser le graffiti sénégalais dans les régions,

- Répendre le graffiti à travers des séances d’initiation et des ateliers pour les jeunes,

- Véhiculer des messages qui interpellent la population sur un ensemble de sujets,

- Réaliser le maximum de graffiti hors de la capitale,

- Montrer que le graffiti sénégalais est une discipline basée sur le respect et la connaissance,

- Conscientiser la jeunesse sur l’importance de garder nos valeurs ancestrales à savoir : le respect, la sagesse, le culte de la persévérance, le sens du mérite et de l’honneur …

Cette troisième édition du Last Wall Tour est placée sous le thème du panafricanisme, mouvement de libéralisation attaché à une valeur culturelle universelle africaine. Il est prévu au programme de cette année : des journées de ‘’set settal’’, une conférence autour du thème ‘’PANAFRICANISME ET IMPLICATION ARTISTIQUE’’, des journées d’initiation gratuite au graffiti et la réalisation d’une fresque murale par près d’une quarantaine d’artistes graffeurs locaux et internationaux.

Le choix de Kaolack est représentatif de l’implication de cette ville dans les cultures urbaines. En effet, elle est le fief du Festival International des Arts Hip Hop de Kaolack et a eu à abriter neuf éditions de cet événement. Par ailleurs, la ville fait partie des bénéficiaires du soutien du Fonds de Développement des Cultures Urbaines (FDCU) qui comptent former en 2017 quelque 1.000 jeunes porteurs de projets et créer autant d’emplois dans les métiers liés à l’organisation logistique et aux techniques de réalisation artistique.

Le Last Wall Tour, initié par le RbS Crew, s’inscrit dans cette dynamique de valorisation des cultures urbaines, plus particulièrement du graffiti. Leur caravane aura pour ambition de susciter des vocations et d’aller à la découverte des villes du Sénégal et du potentiel artistique qui s’y niche. Elle devrait être un moyen de décentraliser cet art et de le rendre accessible au public des autres régions.

 

Pour plus d’informations :

 La page facebook de RbS Crew : https://www.facebook.com/RBS-CREW-194205047413554/

Le site de RbS Crew : http://www.rbscrew.com/

Voir tous les articles de Daouda Ngom

Un peu plus de lecture...