Palmarés officiel du FESPACO 2017

(Lu en 4 minutes)
Img 0965
Le 14 mars 2017 Rubrique: Cinéma

Partager cet article par email





La 25 ème édition du FEStival PAnafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) s'est achevée le 04 mars dernier. Le Sénégal est fier de ses 5 prix obtenus avec notamment Aalin Gomis qui a remporté l'Etalon d'Or pour la seconde fois après son sacre en 2013.

Découvrez le palmarés officiel

PRIX DES INSTITUTIONS

PRIX SPECIAL DE L’INTEGRATION DE LA CEDEAO :
BURKINA FASO #4
Frontières d’Appoline TRAORE #3
Trois femmes se rencontrent dans un bus sur le trajet Dakar, Bamako, Cotonou via Ouagadougou jusqu’à Lagos. Pendant leur traversée, elles découvrent de beaux paysages de pays côtiers et sahéliens. Néanmoins, le voyage est un parcours de combattants. Elles subissent des pannes de voitures dans une chaleur étouffante au milieu de nulle part. Elles affrontent des coupeurs de routes et sont témoins de vols entre passagers.
Actrices principales : Amélie Mbaye, Naky Sy SAVANÉ
 
 
PRIX UNICEF POUR LES DROITS DE L’ENFANT:
BURKINA FASO #4
La rue n’est pas ma mère de Jérôme Nabonswendé YAMEOGO #1
 
PRIX FELIX HOUPHOUET BOINGNY DU CONSEIL DE L’ENTENTE :
BURKINA FASO #4
Frontières d’Appoline TRAORE #3
 


PRIX DES ECOLES AFRICAINES DE CINEMA SOUTENUS PAR CANAL +
PRIX DU MEILLEUR FILM FICTION DES ECOLES :
GHANA #2
Down Side up de Peter Owusu #1
 
 
PRIX DU MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE DES ECOLES :
GHANA #2
Nubuke d’Aryce BISMARK #1
PRIX SPECIAL DU JURY FILM DES ECOLES :
MALI # 2
Héritage de FATIMATA TIOYE COULIBALY #1
 


PRIX TECHNIQUES ET ARTISTIQUES
PRIX DU MEILLEUR SCENARIO (SOUTENU PAR TV5) :
BURKINA FASO #4
La Forêt du Niolo d’Adama ROUAMBA
PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION FEMININE : 
MAROC #3
Noufissa BENCHAHIDA dans le film KHALLINA HAKKA KHIR du réalisateur Mohamed Ahed BENSOUDA.
PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION MASCULINE :
MALI # 2
Ibrahim KOMA dans Wùlu du Réalisateur malien Daouda COULIBALY
 
 
PRIX DE LA MEILLEURE AFFICHE :
AFRIQUE DU SUD #4
The Lucky specials de Rea RANGAKA #2
« The Lucky specials » est un petit cover band dans une ville minière poussiéreuse en Afrique du Sud. Mandla (Oros Mampofu) travaille comme mineur le jour mais est un passionné de la guitare et rêve de percer dans l’industrie de la musique.Lorsqu’une tragédie survient, Mandla, son ami (Sivenathi Mabuya) et le groupe doivent la force pour réaliser leur rêve.
 

 
 
PRIX DU MEILLEUR MONTAGE :
COTE D'IVOIRE #2
Kenzo Kenza dans l’Interprète d'Olivier Melieche KONE.
Histoire Tragique de 3 personnes. Une épouse épanouie socialement et frustrée dans sa vie de couple. Un époux maladroit. Un homme d’affaire puissant papillonnant de filles en filles.

 
 
PRIX DU MEILLEUR DECOR :
AFRIQUE DU SUD #4
Chantel Carter dans The Luky specials de Rea RANGAKA.
 
  
 
PRIX DE LA MEILLEURE MUSIQUE :
ALGÉRIE #2
Cédric Peras dans Le Puits de Lotfi BOUCHOUCHI

 
 
PRIX DU MEILLEUR SON :
SÉNÉGAL #5
Benoît De Clerk Jean-Pierre La force dans Félicité de Alain GOMIS 
PRIX DE LA MEILLEURE IMAGE :
NIGER #1
Philippe Radoux Bazzini dans Zin’naariya de Rahmatou KEITA

 
 


DOCUMENTAIRE SOUTENU PAR UE-ACP 

PRIX UE-ACP :
SÉNÉGAL #5
Kemtiyu, Séex ANTA du senegalais Ousmane William MBAYE #2
Kemtiyu dresse le portrait de Cheikh Anta Diop, savant précurseur, mais aussi homme politique intègre et éclairé. Ce film raconte le combat d’un homme qui passera toute son existence en quête de justice et de vérité, afin de redonner à l’Afrique une conscience historique et sa dignité.

 
 


DOCUMENTAIRE SOUTENU PAR CANAL+ :

PREMIER PRIX DU DOCUMENTAIRE :
SÉNÉGAL #5
Kemtiyu, Seey ANTA du senegalais Ousmane William MBAYE #2
DEUXIEME PRIX DU DOCUMENTAIRE :
RDC #1
Congo! Le Silence des crimes oubliés de Gilbert BALUFU #1
TROISIEME PRIX :
EGYPTE #1
A Foot note in Ballet History d’Abdul Khalek Hisham #1
 


PRIX DE LA SERIE SOUTENU PAR CANAL+

PRIX DE LA MEILLEURE SERIE :
SÉNÉGAL #5
TUNDU WUNDU d’Abdou Lahad Wone
Badara, accusé à tort d’un meurtre, échappe de justesse à un attentat. Il doit la vie sauve aux fils de l’ancien chef de l’organisation secrète. Pour se venger du nouveau patron des mafieux, les deux frères proposent à Badara de s’allier avec lui…
 
 
PRIX SPECIEL DU JURY :
COTE D'IVOIRE #2
Aphasie d’Hyacinthe Hounzou #1
 


PRIX DE LA PREMIERE OEUVRE SOUTENU PAR LA FEPACI

PRIX OUMAROU GANDA :
ALGÉRIE #2
Le Puits Mohamed Yacine Belhadji de Lotfi BOUCHOUCHI #1
PRIX PAUL ROBESON :
BURKINA FASO #4
Frontières d’Appoline TRAORE #3
 


COURT METRAGE

PRIX UE-ACP :
AFRIQUE DU SUD #4
The bicycle man de Twiggy MATIWANA #2
MENTION SPECIALE DU JURY :
RWANDA  #1
A place of myself de Marie-Clémentine Dusabejambo #1
 


PRIX DU COURT METRAGE SOUTENU PAR L’OIF

POULAIN D’OR DE YENNEGA :
MAROC #3
Hymenee de Violaine Maryam Blanche BELLET #1
POULAIN D’ARGENT :
AFRIQUE DU SUD #4
The bicycle man de Twiggy MATIWANA #2
POULAIN DE BRONZE :
TUNISIE #1
Khallina Hakka Khir de Mehdi M. BARSAOUI #1
Baba Azizi est un vieil homme que la maladie n'a pas épargné. Balloté de maison en maison entre ses différents enfants, il se retrouve chez sa fille pour y passer quelques jours. Un énième calvaire en perspective… sauf que les choses ne vont pas se passer comme il s'imaginait.
 


PRIX DE L’ÉTALON

ÉTALON D’OR 
SÉNÉGAL #5
Félicité d’Alain GOMIS #2
Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d'un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d'une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.
Avec Véronique Beya MputuPapi MpakaGaetan Claudia

 
 
ÉTALON D’ARGENT 
BÉNIN #1
L’orage africain, un continent sous influence de Sylvestre Amoussou #1
Le Président de la République d’un pays africain imaginaire, qui souffre de voir les richesses naturelles de son pays uniquement exploitées par des entreprises occidentales, décide de nationaliser tous les moyens de productions installés sur son territoire par des étrangers : puits de pétrole, mines d’or, de diamants, etc.
Un combat féroce s’engage alors, où tous les coups sont permis. Surtout ceux qui sont interdits. Qui va gagner ? Cette histoire, bien sûr, est une fiction. Pour l’instant. Mais allez savoir…

 
 
ÉTALON DE BRONZE 
MAROC #3
A mile in my shoes de Said Khallaf #1
L’histoire d’un jeune de la rue, grandissant sans-abri, dans le chaos et la misère d’une ville impitoyable.
Said, un adolescent qui a toujours vécu dans la misère et la souffrance, décide de se venger d’une société cruelle et intolérante… A partir de cette trame, le film évoque des problèmes sociaux qui, évidemment, ne sont pas propres à notre société : enfants de la rue, viol, exploitation humaine, violence contre les femmes, autorité parentale outrancière.
Avec : Noufissa Benchehida, Saïd Khallaf
 

Voir tous les articles de Mamadou

Un peu plus de lecture...